[Livre] Les essentiels du community management en 100 questions

Avec l’explosion de l’usage des réseaux sociaux, le rôle du community manager est aujourd’hui plus que jamais central dans le développement d’une entreprise et d’une marque, pour organiser un événement, gérer l’image et la notoriété d’une personnalité… Dans cet ouvrage en 100 questions/réponses publié chez Afnor Editions, les auteurs proposent des clés pour découvrir et comprendre ce nouveau métier … Continuer la lecture de [Livre] Les essentiels du community management en 100 questions

[Digital] Maman, je veux être Buzz Manager!

Visuel: Bertrand Connin.

Déclencher le buzz deviendrait-il un métier ? Avec l’apparition des réseaux sociaux et la multiplication des contenus digitaux, les marques ont de plus en plus de mal à faire parler d’elles en ligne. D’où l’émergence de nouveaux profils: community managers, content managers, et bientôt buzz manager? Panorama des nouvelles tactiques pour émerger du grand magma numérique.

Les marques ont besoin de faire parler d’elles. Et pourtant, malgré la multiplication des réseaux sociaux,  elles ont de plus en plus de mal à être audibles,  confrontées à une concurrence accrue, sur ces supports où elles ne sont plus les seules à pouvoir prendre la parole.

Publicité payante ou visibilité organique

Alors pour se mettre en avant, leurs stratégies de communication peuvent recourir à deux types de visibilité : la publicité via des vues et des interactions payées, à travers un système de publicités (le plus utilisé étant le système des Ads sur Facebook). Ou bien, la visibilité organique, qui, elle, n’est pas payée.

 Des médias et des hommes

La plupart des stratégies de communication sur les réseaux sociaux minimisent l’importance du contenu, pourtant crucial sur les réseaux sociaux. Dans le cadre de la publicité traditionnelle, l’audience est captive du contenu publicitaire imposé sur les différents supports (encarts dans la presse, clips télévisés, panneaux urbains…). Ce qui change avec les réseaux sociaux, c’est que chaque personne devient un média. Il est possible à tout-un-chacun de devenir le support d’un contenu publié par un tiers. D’où l’importance de privilégier un contenu attractif, qui plaira à la cible.   Créer le buzz consiste donc à s’arroger le plus de médias “personnels” possibles.

Quand l’usager devient partie prenante

Cela permet d’économiser en publicité car la visibilité générée de façon organique est non payée. Elle devient même plus qualitative  car elle semble “naturelle” comparée aux publicités qui fonctionnent sur des critères décidés par la marque. Quand le contenu plaît, les internautes relaient la campagne publicitaire volontairement. A ce titre, il vaut mieux parler dans ce cas de campagne de communication, le terme de “publicité” étant connoté négativement comme quelque chose de “subi”. Avec les stratégies de contenu, l’usager est partie prenante de la communication d’une marque, lorsqu’il la relaie, c’est qu’elle lui plaît.

Une stratégie de contenu pour susciter l’interaction

Plutôt que d’atteindre des individus seulement, il est devenu nécessaire de susciter en eux l’interaction. L’objectif du contenu n’est pas de faire connaître; mais de faire aimer pour faire connaitre. Car les mécanismes de viralité des réseaux sociaux créent une corrélation entre l’audience et l’interaction. Un tel lien peut sembler évident, mais jusque-là, il n’était pas si fort. Si un internaute appréciait particulièrement une campagne publicitaire radiophonique, il n’avait pas les moyens techniques de la relayer. Il pouvait seulement en parler à son entourage positivement, procédé classique de bouche-à-oreille. Aujourd’hui, l’internaute relaie lui-même du contenu qui lui plait.  – contenu moins publicitaire, plus divertissant (émotion, surprise, engagement…).

Choisir son contenu avec précision, travailler sa qualité, l’optimiser par rapport à sa cible constitue donc de plus en plus un enjeu stratégique pour les marques qui peuvent en tirer de précieux bénéfices. Aujourd’hui, les vidéos ont le vent en poupe, principalement sur Facebook.

Les astuces pour créer un bouche-à-oreille démultiplié

Si les réseaux sociaux ont à une époque privilégié les marques sur les personnes, de plus en plus, on observe une horizontalisation de ces derniers. Facebook souhaite dans sa nouvelle version bientôt déployée “remettre les interactions entre amis au cœur du réseau social”. Comprendre : le « reach organique » des pages chutera encore pour atteindre presque 0%. Les seuls abonnés qui continueront à recevoir organiquement le contenu de la marque sont ceux qui ont coché le paramètre “voir en premier”. L’importance de créer le buzz via du contenu viral s’accroît car si le peu d’abonnés qui “voient en premier” interagissent avec ces publications, tout leur réseau (qui ne suit généralement pas la page) verra apparaître le contenu “interagi” dans leur fil d’actualité. Linkedin a adopté un système similaire : les interactions sont au cœur du déploiement du contenu. Lorsque une personne « like », commente ou partage un contenu, celui-ci apparaît sur le fil d’actualité linkedin de tous les contacts de la personne ayant interagi. Les interactions sont donc primordiales sur le réseau social professionnel. D’où l’importance d’un contenu soigné, optimisé pour faire connaître la marque et générer le buzz tant espéré pour la visibilité de la campagne.

En réponse à cette nouvelle complexité, le nombre de « community managers » ne cesse d’augmenter, c’est devenu un poste-clé des entreprises, y compris en BtoB. Des offres d’emploi pour des “content managers” commencent également à apparaître. A quand, des recrutements de “buzz managers” ?

[Livre] Le guide du community manager

Une mine de techniques avancées et une boîte à outils pour une communication digitale réussie

Les réseaux sociaux font désormais partie de votre quotidien. Ils sont essentiels pour communiquer, informer, faire connaître vos produits, vendre vos services ou développer votre activité. Mais comment bien les utiliser pour en tirer profit ? Car s’il est simple de se servir de Facebook et Twitter, il est plus délicat d’en exploiter vraiment le potentiel.

Synthétique et très pratique, cet ouvrage présente des techniques avancées mais aussi les qualités humaines nécessaires pour améliorer au quotidien votre utilisation des réseaux sociaux. Que vous soyez étudiant, community manager ou responsable com’ et marketing, l’auteur vous guide pas à pas avec des exemples concrets et des conseils issus de son expérience en communication numérique.

L’auteur, Samuel BIELKA est chargé de communication numérique spécialiste des réseaux sociaux. Community Manager freelance, il accompagne des entreprises de tous secteurs dans la mise en place et la gestion de leur politique de communication web.

Le guide du community manager, 18 €, 123 pages, ISBN : 978-2-35953-542-6, éditions GERESO

Le guide du community manager, Samuel Bielka, éditions Gereso

 

[Spiritueux] Tequilarapido assure les social media de Minuty

D’un côté, Minuty, une marque de vins prestigieuse, bercée par l’univers de la French Riviera. De l’autre, Tequilarapido, une agence digitale recréative, qui partage les mêmes origines. L’accord parfait ?  En développant la stratégie social média de la marque Minuty, l’agence tequilarapido renforce sa prise de position dans les secteurs des vins et spiritueux de prestige. … Continuer la lecture de [Spiritueux] Tequilarapido assure les social media de Minuty